Eco lodge Lalandaka  Logo de l'hôtel Lalandaka à Anakao Hôtel de charme  à Anakao

main top

Des populations de pêcheurs et d'agriculteurs - éleveurs


La densité de population à l'intérieur de la plaine côtière, bien qu’en augmentation constante du fait du fort taux de natalité, reste faible, c'est d'ailleurs ce qui explique en partie la quasi-absence de trafic et d'infrastructures routiéres.

Les villages sont peuplés par deux ethnies, les Tanalana (sous-groupe des Mahafaly), considérés comme les premiers occupants de la région et les pêcheurs Vezo à l’origine semi nomades. Ces deux groupes sont eux-mêmes divisés en de nombreux clans.

Tanalana et Vezo cohabitent et ont des activités complémentaires : agriculture et élevage pour les Tanalana (pour qui la pêche est une activité secondaire), pêche piroguière (pirogue à balancier) ou pêche à pied pour les Vezo.

Les villages sont divisés en quartiers bien distincts les Vezo résidant en bordure de plage où ils stockent leurs pirogues quand les Tanalana occupent la partie arrière où ils trouvent la nourriture pour leur bétail et la place pour leur maigre culture.

La population Vezo n’est évidement pas spécifique au village d’Anakao, elle est composée de pêcheurs qui habitent la ceinture côtière du Sud Ouest de Madagascar, qui s’étend d'Itampolo vers le sud à Morondava vers le nord. A l’origine semi nomades à la recherche des meilleurs lieux de pêche, ils ont tendance à se sédentariser aujourd’hui dans des villages comme Anakao.

La légende veut que les Tanalana soient le fruit d’une rencontre et d’un mariage entre un mahafaly et une antanosy venue de Fort Dauphin.

Suivez sur Facebook

Trip Advisor

Avis Trip Advisor

Suivez-nous sur Google+ !