Eco lodge Lalandaka  Logo de l'hôtel Lalandaka à Anakao Hôtel de charme  à Anakao

main top

Eco-tourisme et intégration à Anakao - Les problématiques et les choix

A son installation comme au cours de sa gestion quotidienne et de ses investissements un hôtel à Anakao se pose forcément la question de l'intégration dans l'environnement de cette région préservée qu'est le sud ouest de Madagascar. Dans le même temps il doit offrir à ses clients un hébergement et un service de qualité et un confort exigeant un certain nombre d'installations et de ressources, notamment énergétiques. Cela implique forcément des choix et des arbitrages.

Il n'y a pas d'eau douce à Anakao

Dans cette région de climat semi aride, l'eau douce est un problème pour tout le monde et particulièrement pour la population locale. Pour un hôtel il y a plusieurs solutions, tirer de l'eau dans le puits du village, aller chercher dans des puits proches de la falaise à une dizaine de kms vers l'intérieur, faire venir l'eau du fleuve Onilahy, mais aussi que des solutions plus coûteuses à l'achat mais surtout en énergie quotidienne telles que la dessalinisation.

A l'hôtel Lalandaka, nous avons choisi de faire venir de l'eau douce depuis le réseau de distribution de la ville de Tuléar. Chaque matin avec notre pirogue traditionnelle Vezo et ses pilotes arrive un chargement de bidons. Ce choix, complexe et coûteux, permet toutefois de disposer d'une qualité de l’eau irreprochable, de donner du travail à la population locale (piroguiers) et ne pas tirer sur leurs réserves d'eau douce, déjà extrêmement limitées, de la zone  d'Anakao.

Il n'y a pas d'électricté à Anakao

Le réseau électrique n'arrive pas, pour l'instant, jusqu'à Anakao. Tous les besoins de l'hôtel sont remplis par une grosse installation de panneaux et batteries solaires. L’énergie est disponible 24h sur 24 et ce toute l’année grâce à la qualité et à la maintenance de l’installation. L’ensoleillement exceptionnel de cette zone du sud ouest de Madagascar favorise ce choix. Un groupe électrogéne est disponible en dépannage, par exemple pour la courte saison des pluies.

Le chauffage de l'eau de douche est assuré par des fours solaires produits par une ONG Suisse locale (ADES à Tuléar). Les fours sont orientés au nord pour faire face au soleil, nous sommes dans l'hémisphére sud. Placée dans ces fours chaque matin par le personnel de l'hôtel l'eau est chaude (même très chaude) pour votre douche dés la mi journée. Une expérience intéressante à une époque où l'on commence à se rendre compte partout de la rareté de l'eau.

Le froid est consommateur d'énergie, pourtant impossible pour un hôtel de qualité de proposer des boissons chaudes et difficile de conserver correctement les aliments. Le choix de l'hôtel s'est porté sur un nouveau système de frigo et congélateur solaire à module indépendant de fabrication Toulousaine. Un plus énorme permettant d'alléger l'installation solaire et d'utiliser l'énergie économiser dans d'autres secteurs : éclairage, chargement ...

Il n'y a pas de route pour Anakao …

… ou en tout cas elle est très longue (piste) puisque le seul pont permettant de traverser le fleuve Onilahy est à presque 80 km à l'intérieur des terres. Nous effectuons tous les achats possibles au village d'Anakao (poissons et fruit de mer, légumes, boissons ...) et nous faisons venir le reste, c'est à dire la majorité des approvisionnements, par pirogues traditionnelles à voile ou par bateau rapide depuis Tuléar. Poissons et fruits de mer sont achetés chaque matin aux pêcheurs Vezo du village, déjà un spectacle en soi !

La construction

Le choix de matériaux de construction locaux, bois et différents type de pailles, pour la construction de l'hôtel, restaurant et bungalows, en plus du confort et du bien-être qu’il procure, n’est pas anodin. Les bâtiments sont parfaitement intégrés au paysage et pourraient si nécessaire être détruits sans laisser de trace de leur passage. Cela permet également de faire travailler des équipes locales sur les constructions.

Suivez sur Facebook

Trip Advisor

Avis Trip Advisor

Suivez-nous sur Google+ !